Quand l’amour s’en va

8 02 2011

« Quand l’amour s’en va, soit reconnaissant, trouve un autre passe temps » dit une chanson que je viens d’entendre pour la première fois à la télé. J’aime beaucoup cette légèreté dans la vision de l’amour et de la vie.

J’ai moi-même récemment  vécu un chagrin d’amour, j’ai cru que je ne m’en remettrai jamais, tellement je me sentais mal et surtout j’en voulais à la personne responsable de mon chagrin. Je croyais surtout que dans cette histoire le seul fautif c’était l’autre. J’oubliais qu’il fallait être deux pour se faire du mal. J’ai donc passé mon temps à maudire cet homme dans mes prières, dans mes pensées, dans tout ce qui m’arrivait de mal. Je croyais bêtement que si les choses n’allaient pas bien pour moi c’est parce que j’avais perdu l’amour de cet homme.

Mais, heureusement que je me suis réfugié dans la prière. Oui, je suis une croyante pratiquante et j’ai toujours cru en Dieu, même dans mes moments les plus sombres , j’ai toujours cru dur comme du fer que Dieu me réservait quelque chose de merveilleux. Alors quand mon histoire d’amour que je croyais éternelle s’est arrêté du jour au lendemain, je me suis investie à fond dans la prière. J’ai invoqué Dieu de toute mon âme, de toute mes forces et avec tout mon amour pour la vie. Il m’a répondu en me montrant les secrets de la vie spirituelle.

Voilà , j’ai trouvé mon passe-temps favori : la recherche progressive des choses qui ont attrait au paranormal et c’est un réel plaisir. J’y découvre des choses qui me font peur en même temps qu’elles m’émerveillent. Je crois que c’est ça la grâce divine. Ma meilleure amie me dit que ce que je vis spirituellement ça fait partie de ce j’invoque. Elle m’a rappelé « les sept dons sacrés »du Saint Esprit que nous demandons dans nos prières.

Nous les chrétiens catholiques nous avons des prières toutes faites que nous  récitons tous les jours quand nous pensons qu’elles nous parlent, en fonction des circonstances. Moi, ces derniers temps j’invoquais celles relatives au Saint Esprit afin de me donner les sept dons sacrés( catéchisme du pape Pie X). Et d’après mon amie ces choses que je vis et qui m’effraient quelque peu, font partie de ces dons ; je n’ai pas à les repousser parce que j’en ai peur, mais à les accepter et à vivre avec comme si de rien n’était. Même si ce n’est pas évident, je dois essayer.

Désormais mon passe-temps c’est Dieu à travers la prière, l’observation de tout ce qui m’entoure, la nature, les livres qui me rapprochent de lui, quels qu’ils soient : la Bible, les livres ésotériques, toutes les mythologies…

Quand l’amour s’en va, il est bon de revenir à ce qui est l’essence même de notre vie, notre raison d’être sur terre, c’est à dire le  bonheur. Et plutôt que de rechercher le bonheur aveuglément à travers l’autre et les joies futiles et éphémères de la vie, il faut le rechercher à travers l’amour pur et fort; l’amour du Soi.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




yvesbaroninvites |
RADIO SERVICE |
MONSIEUR LE DIRECTEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toubillonlucinges
| KVK DARKFAGA OFFICIEL
| Blog de Funa